Livraison offerte en France à partir de 59 € d'achats

Test Salivaire THC : Tout Savoir

Posté le avril 21, 2022 par OceaneL.

Le test salivaire THC est notamment pratiqué par les forces de l’ordre lors de contrôle routiers. Mais pas seulement ! Certaines entreprises peuvent être en droit de vous soumettre à un test pour déterminer sa présence dans votre organisme. Celui-ci compte parmi les critères de choix pour vous attribuer un poste. Si vous avez consommé du THC (tétrahydrocannabinol) et souhaitez en savoir davantage sur son dépistage salivaire, vous trouverez toutes les réponses dans cet article.

test salivaire thc

Le THC est un principe actif très connu du public. En effet, il a prouvé à quel point il pouvait être nuisible dans l’organisme. De ce fait, les forces de l’ordre et quelques entreprises sont autorisées à vous soumettre à des tests salivaires THC. Voici un aperçu des différents sujets traités dans cet article :

  • Fonctionnement d’un dépistage salivaire.
  • Quelles situations sont propices à un test salivaire THC ?
  • Durée de détection du THC dans la salive.
  • Comment être négatif au test salivaire THC ?
  • Le CBD est-il détectable lors d’un test salivaire THC ? 
  • Peut-on refuser un test salivaire THC ?
  • Test salivaire positif : quelles sanctions possibles ?

Nous vous invitons donc à découvrir notre article dès maintenant pour en savoir davantage sur le test salivaire THC.

legislation thc

1) Fonctionnement d’un Dépistage Salivaire THC

La bouche génère à partir de trois glandes, une quantité de salive allant jusqu’à plusieurs millilitres par minute. Cette quantité de salive peut augmenter ou se réduire sous l’influence de certains facteurs. Entre autres, la faim, la consommation de certaines substances stupéfiantes ou encore des liquides, impactant votre humeur. 

Ainsi, il faut patienter entre 1 à 3 minutes afin de pouvoir récupérer de la salive pour un dépistage salivaire. Dans certains cas, c’est très contraignant, voire difficile, d’avoir l’échantillon nécessaire. D’autant plus que certaines personnes deviennent anxieuses et très nerveuses à l’occasion d’un test de dépistage de drogues. Cela dit, ce sont des causes qui peuvent être à l’origine de la sècheresse buccale. 

Les substances, telles que la marijuana, peuvent aussi provoquer dans votre bouche une certaine aridité comme effets secondaires. C’est donc très compliqué de réunir la salive nécessaire pour obtenir une issue exacte au test. Si d’aventure, pendant un test salivaire, vous avez la bouche sèche, on pourrait vous recommander de sucer un bonbon. Cela permettra d’accroître votre production salivaire.

depistage thc

Dès que le prélèvement a été obtenu, on peut procéder à présent au test pour repérer l’existence de l’alcool, de la marijuana, d’amphétamines, de cocaïne, d’opiacés, de stéroïdes anabolisants et de quelques médicaments sur prescription. 

Souvent ce qu’on recherche dans votre salive, c’est le Δ9-tétrahydrocannabinol (THC). C’est cette signature chimique qui attribue à la marijuana sa particularité d’être psychoactive. La limite dans un test de base est de 50 mg/L. Ensuite; pour confirmer le test, il faut avoir un seuil de 15 mg/L. 

2) Quelles situations sont propices à un Test Salivaire THC ?

Pendant votre quête du travail, vous avez certainement remarqué que les tests de dépistage de drogues étaient exigés par certaines sociétés. Si votre travail était par exemple, de vous occuper de machines lourdes ou de détenir des informations sensibles, soit une grosse charge de responsabilité, alors votre employeur voudra s’assurer que vous serez assez sobre pour bien travailler, et c’est légitime !

Bien que la consommation d’herbe soit légale, elle demeure une drogue. Donc, la consommer ou en abuser affectera vos capacités professionnelles et vous soumettront forcément à quelques insécurités, selon le cas de figure, ne prenez donc pas ces risques à la légère.

controle thc police

Généralement, l’inspection du travail des services publics recommande qu’on vous soumette à un test de dépistage, s’il arrivait qu’on veuille vous embaucher sur un poste à haute responsabilité. On va vous y astreindre, non seulement pendant le processus d’embauche, mais aussi après, de façon périodique.  Là encore, tout dépendra du milieu et de l’employeur.

Dans le milieu sanitaire, les contrôles anti-drogue sont monnaie courante. Surtout quand vous êtes avec les patients ou manipulez des médicaments. À la minute où vous êtes soupçonné d’avoir consommé, le règlement intérieur exigera qu’on vous fasse immédiatement tester. Attendez-vous aussi à être testé si vous êtes dans un service de prestation ou de vente au détail. En résumé, tout va dépendre de vos ambitions professionnelles, de vos responsabilités et du secteur dans lequel vous travaillez.

Notons que le test salivaire est beaucoup plus utilisé que le test urinaire THC. Mais que le test urinaire est lui, plus efficace car plus précis.

sanction consommation thc

3) Durée de détection du THC dans la Salive

On dénombre une quantité folle de composantes dans la marijuana. Ceux-ci, étant différents les uns des autres, suivent chacun un processus de métabolisme différent. À partir du mécanisme endocannabinoïde, quand un individu fume, le THC entre en contact direct avec votre circulation sanguine. En l’espace de 10 minutes après l’inhalation, ce cannabinoïde se propage dans votre organisme. 

Par contre, lorsque c’est avec les comestibles, il faut au THC 1 à 2 heures pour qu’il entre dans votre circulation sanguine. Bien évidemment, ils suivront la voie normale en passant par votre tube digestif. 

Vous pouvez sentir l’action de la marijuana pendant un laps de temps parce que le foie s’occupe de sa décomposition. Ce mécanisme de décomposition transforme le THC en plusieurs métabolites. Parmi ces métabolites, le plus détectable est 11-nor-9-carboxy-Δ9-tétrahydrocannabinol, ou THC-COOH pour faire plus simple.

temps de detection thc

4) Comment être négatif au Test Salivaire THC ?

Les risques que vous encourez quand on vous détecte positif au test salivaire THC sont énormes. C’est pourquoi beaucoup de personnes se posent sérieusement la question de savoir comment déjouer ce test. En clair, il existe plusieurs moyens pour parvenir à vos fins. On en a listé 4 ici pour vous aider s’il arrivait que vous en ayez besoin. Néanmoins, rappelez-vous qu’ils ne sont pas infaillibles et que ce ne sont que des conseils.

Comment se sevrer ?

À partir des recherches scientifiques menées en 2015 sur une personne dépendante du cannabis, on a eu une révélation. Il s’avère que pour se sevrer, l’usage de l’huile de CBD est un bon remède. Celui-ci a des facultés calmantes, anti-inflammatoires et relaxantes.

Ceci étant, on pourra considérer que l’huile de CBD est un bon complément au sevrage de la marijuana. Elle réduit considérablement les effets secondaires dus à la consommation du cannabis. Ces résultats résultent de plusieurs études contentant plusieurs personnes, ex-dépendants à présent, qui approuvent l’efficacité du procédé.

En poursuivant dans l’approfondissement de ces études scientifiques, celle en date est plus récente et elle vient confirmer celle de 2015. Son contenu a affirmé avec certitude que les propriétés thérapeutiques du CBD agissaient sur les personnes dépendantes.

Pour en profiter à votre tour, découvrez notre collection d’huiles CBD en cliquant sur la bannière ci-dessous.

huile cbd

Arrêter de fumer

L’une des premières choses à faire pour contrer un test salivaire THC, c’est d’arrêter de fumer. Alors oui, vous trouverez de nombreux prétextes pour ne pas vous arrêter, mais pour l’heure, ne laissez pas le THC gâcher votre avenir. Lorsque vous êtes informé du jour du test, empêchez-vous de fumer jusqu’au jour où le test aura lieu. Ce sacrifice en vaudra la peine si votre souhait principal est d’obtenir un poste convoité ou de pratiquer une activité spécifique.

Lavage de dents et bains de bouche

L’hygiène buccale est aussi très indispensable lorsqu’il s’agit de faire fausser un test de dépistage THC. Alors il est capital que vous vous brossiez les dents avec soin, trois fois par jour, pendant toute la période pré test. En particulier, veillez à bien nettoyer vos gencives, votre langue et les creux de votre joue. Procédez aussi à un bain de bouche pendant plusieurs minutes afin de détruire au maximum toute preuve de consommation “illégale”.

se brosser les dents

Les aliments à consommer

Certains aliments contiennent des glucides et des lipides. Si tant est que vous ayez une alimentation très riche en aliments transformés (malbouffe, produits en boite, gâteaux), alors vous échouerez alors dans votre objectif. Il sera donc impossible d’avoir un test négatif

Vous devez urgemment remplacer ces aliments par une abondante consommation de produits sains comme les fruits et légumes frais. Selon les docteurs, vous pourriez avoir plus de chance d’assainir votre organisme de la toxicité du THC grâce à ces pratiques surtout si vous les mettez en place plusieurs jours avant le test. Il faut aussi souligner que les fruits et légumes sont hautement riches en eau et faciliteront l’hydratation de votre corps.

Sachez également que le gras dans votre système digestif contribue au ralentissement de la cadence de détoxication. Le cannabinoïde est un liposoluble. Ainsi, en consommant des produits riches en graisse, vous ne ferez qu’accroître sa longévité dans votre organisme.

bien manger

5) Le CBD est-il détectable lors d’un Test Salivaire THC ? 

Il s’est avéré que le CBD n’était pas détectable lors d’un test salivaire THC. Si éventuellement, vous êtes un consommateur invétéré de CBD, alors c’est votre jour de chance. C’est un cannabinoïde qui pourrait vous sauver de la positivité d’un test. À l’approche d’un contrôle de stupéfiants, il pourrait vous purifier de toutes les traces de produit à base de THC dans votre corps. De cette façon, il sera impossible de vous tester positif au test salivaire de dépistage de drogues.

Sachez aussi qu’en Europe, le cannabidiol est aussi autorisé. De ce fait, les tests ne sont pas élaborés avec des molécules capables de détecter le CBD.

Alors pourquoi vous priver des bienfaits du CBD s’il est légal ? Aucune ! C’est pourquoi nous vous invitons à découvrir notre collection de fleurs de cannabidiol en cliquant simplement sur l’image ci-dessous :

fleurs cbd

6) Peut-on refuser un Test Salivaire THC ?

C’est à vos risques et périls si vous refusez un test salivaire THC. Le Code de la route mentionne d’ailleurs très bien son caractère obligatoire si jamais il vous est demandé d’en faire un. En principe, les peines importantes que vous encourez sont de : 

  • deux ans d’emprisonnement, 
  • 4500 euros d’amende,
  • 6 points sur votre permis

En plus de ces peines lourdes, des mesures disciplinaires complémentaires vous seront appliquées. Vous écoperez au minimum de trois ans de suspension de votre permis de conduire et d’une annulation du permis à la hauteur de trois ans. Sans oublier, des travaux d’intérêt général et d’une interdiction de conduite de toutes sortes de véhicules, même ceux qui ne nécessitent pas l’acquisition d’un permis. 

Vous serez aussi contraint d’accomplir à vos frais, un stage de sensibilisation à la sécurité routière et un stage de sensibilisation aux dangers dus à l’utilisation des substances stupéfiantes. Est-ce que cela vaut le coup de tenter l’expérience ? Nous vous laissons faire la réflexion, mais à notre sens, non !

loi france thc

Quelle est la procédure engagée ?  

En tête de liste, les forces de l’ordre ont l’autorisation de vous retirer immédiatement votre permis de conduire. Ils vous le confisqueront pour une durée de 72 heures minimum. Puis ensuite, vous aurez droit à un avis de rétention. Sur cet avis, il est mentionné l’endroit où vous pourrez récupérer votre permis et ceci à une seule condition. La condition selon laquelle dans cet intervalle de temps aucune nouvelle suspension n’est intervenue. 

La sanction disciplinaire se poursuit et va plus loin si jamais les taux sont trop élevés ou si vous vous montrez récalcitrants. Le préfet est informé de votre refus d’obtempérer en ce qui concerne le contrôle de stupéfiants. Ce dernier à son tour suspendra votre permis sur une période allant de 6 mois à une année. 

Pour finir, on vous convoquera au tribunal correctionnel, suite aux informations qu’aura données le préfet au procureur de la République. Arrivé à ce stade, votre sort est scellé. Des poursuites sont engagées et il vous sera demandé d’effectuer des peines correctionnelles.

legislation france thc

7) Test Salivaire positif : quelles sanctions possibles ?

Dans la liste des contrôles routiers existants, on compte le contrôle des stupéfiants. Se mettre au volant en étant sous emprise de l’alcool ou de substances à effet psychotrope constitue bien évidemment un danger majeur pour vous-même et pour autrui.

Au cas où vous ne seriez pas dans un cas de refus d’un contrôle de stupéfiants, les peines sont moins lourdes. Principalement, vous encourez une peine d’emprisonnement de 2 ans, 4500 euros d’amende, une mise à pied de votre véhicule ainsi qu’une perte de 6 points sur votre permis de conduire, le véhicule est mis aussi à la fourrière.

Depuis quelques années, les peines pour les résultats positifs sont plus conséquentes quand vous vous retrouvez contrôlé en état d’ébriété ou que vous avez consommé de la drogue au volant. Elles sont passées à trois ans d’emprisonnement ferme, 9000 euros d’amende et une perte de 8 points sur le permis de conduire. 

Quant aux peines additionnelles : 

  • vous participez aux travaux d’intérêt général
  • la suspension ou l’annulation de votre permis sur une période pouvant aller jusqu’à 3 ans
  • vous aurez l’obligation d’assister à des stages de sensibilisations
  • vous n’aurez plus droit à aucun véhicule, même ceux qui n’ont pas besoin de permis

Rien que ça…

sanction thc

Conclusion : que retenir sur le Test Salivaire THC ?

L’essentiel à retenir sur les tests salivaires THC se résume à ces quelques éléments et nous espérons que vous aurez pu apprendre quelques conseils pour surmonter un test salivaire THC si jamais celui-ci vous est demandé. Il est impératif d’éviter d’aller contre la loi en ayant des comportements qui vont à l’encontre de celle-ci.

Si c’est le cas, vos comportements injustifiés seront utilisés contre vous lors de votre jugement, vous conviendrez qu’il sera important de limiter les risques si jamais ça vous arrive, soyez donc humble et acceptez d’obtempérer sous risque de voir votre cas s’aggraver.

Somme toute, le THC est une substance nuisible que vous devez bannir de votre consommation. En revanche, vous pouvez consommer du CBD autant de fois que vous voudrez, car contrairement au THC, il ne déteint pas négativement sur votre santé. N’oubliez pas de ne pas consommer de substances dangereuses sous risque de voir votre santé se dégrader rapidement.

Découvrez également les secrets des e-liquides THC et ses vertus !

Laisser un commentaire

Service Golden

La Golden Team répond à vos questions en moins de 24h pour vous guider

Qualité Premium

Nos produits gardent tous leurs cannabinoïdes grâce à nos méthodes de production respectueuses

Livraison Rapide

Nous expédions votre commande sous 24h à 48h ouvrés

Legal en Europe

Nos produits sont certifiés en laboratoires à moins de 0,2% de THC

Package Anonyme

Nos emballages sont neutres et sans label pour un maximum de discrétion

Rejoins le club et reçois 10€

Inscris-toi avec ton email et reçois le catalogue de Golden + un bon d’achat de 10€ valable sur ta première commande.