Livraison offerte en France à partir de 59 € d'achats

Combien de temps le THC reste dans le sang ?

Posté le avril 18, 2022 par OceaneL.
thc dans le sang

La prise de cocaïne et d’autres substances psychoactives, notamment le cannabis, sont devenues de plus en plus répandues. Or, la consommation de cannabis entraîne des effets sur l’organisme par la présence du THC dans le sang

Tout comme les autres stupéfiants, le THC qui pénètre votre corps est absorbé par la circulation sanguine. Il contient plus de 80 métabolites et les tests de dépistage de drogues recherchent ces métabolites, qui restent dans votre corps plus longtemps que le THC lui-même. 

La durée pendant laquelle le sang peut garder des traces de THC (Tétrahydrocannabinol) varie en fonction de plusieurs facteurs. Elle peut varier aussi bien en fonction du consommateur que de la drogue consommée. Pour en savoir plus dans cet article, vous allez découvrir :

  • Comment la présence de THC dans l’organisme est-elle déterminée ?
  • Combien de temps et pourquoi le THC reste présent dans le sang ?
  • Comment éliminer le taux de THC dans votre sang ?

Continuez la lecture pour découvrir les réponses à vos questions !

thc effets

1) Comment détecte-t-on la présence de THC dans l’organisme ?

Pour tester la consommation excessive d’alcool d’un automobiliste, on utilise généralement un éthylotest. Ce test est réalisé spécifiquement pour la sécurité routière. Mais dernièrement, outre le test pour dépister les alcooliques, le dépistage de THC est également devenu nécessaire, suite à la légalisation de la consommation de cannabinoïdes, comme le CBD.

Ainsi, plusieurs types de test permettent de détecter le THC présent dans l’organisme :

  • test urinaire
  • dépistage salivaire
  • test sanguin
  • dépistage capillaire

Notez que ces tests ne sont pas seulement effectués lors d’un contrôle routier, mais aussi dans plusieurs domaines et pour diverses raisons. Par exemple pour les athlètes, lors d’une visite médicale, etc. Aussi, la détection de sa présence dans le sang est considérée comme une infraction et peut entrainer une sanction telle qu’une suspension du permis, une contravention, un emprisonnement, le paiement d’une amende, une obligation de faire un stage de sensibilisation et d’autres peines complémentaires.

plant de thc

– Dépistages urinaires

Une fois consommé, le THC se mêle à la circulation sanguine. Puis, il est filtré par les reins et se décompose en une substance organique appelée THC-COOH présente dans l’urine et dans les excréments.

L’analyse d’urine consiste à prélever un échantillon d’urine et y rechercher par des examens en laboratoire la présence de THC-COOH. Le résultat est positif si le taux de THC-COOH dépasse les 50 ng (Nanogrammes) par ml (millilitres) d’urine. Ce test d’urine permet de détecter le THC de 3 à 30 jours après consommation.

– Tests Salivaires

Lors d’un test salivaire, on cherche à y trouver des traces résiduelles de THC. La salive est produite par des glandes situées au niveau de la bouche. C’est au niveau de ces glandes que l’on retrouve les traces de cannabis.

Une méthode d’analyse efficace lors des dépistages salivaires consiste à effectuer un test de sélection immunochimique. Il permet de détecter des substances qui entrent facilement en réaction. Le THC est détecté grâce à ces réactions. Ce qu’il faut tout de même savoir, c’est qu’un test par la salive ne peut détecter le THC que quelques heures après la consommation.

test salivaire

– Dépistage Capillaire

Le dépistage capillaire est un type de test particulièrement efficace (mais couteux). Avec ce test, il est possible de savoir si vous avez consommé du cannabis jusqu’à 3 mois plus tard. Cependant, il semble ne pas être totalement fiable puisque la probabilité d’obtenir un faux-positif chez des personnes qui ne consomment pas de cannabis semble fortement présente et avérée.

Lors d’un test capillaire, comme dans la plupart des autres tests, on procède par prélèvement de quelques mèches de cheveux. Celles-ci sont prises à divers endroits du cuir chevelu et mesurent entre 3 et 4 centimètres partant de la racine. 

On est capable de détecter le THC de la sorte en raison du fait que l’organisme élimine certaines substances nuisibles en les envoyant à travers la circulation capillaire. Là, elles sont logées dans les parties internes du cheveu (moelle et cortex).

plan de cannabis

– Test Sanguin

Quand le THC est libéré dans l’organisme à travers les petits vaisseaux qui transportent le sang des poumons, il est donc présent dans le sang. Suite à une prise de sang, l’analyse sanguine peut être effectuée. On arrive facilement à détecter la présence de THC dans les 3 à 4 heures après la consommation. 

En résumé, il existe plusieurs façons de dépister la présence de THC. Si le prélèvement sanguin permet de tracer sa présence dans le sang seulement pendant quelques heures, d’autres méthodes permettent de le repérer plusieurs jours après sa consommation. C’est la raison pour laquelle les prélèvements sanguins sont peu utilisés pour le dépistage.

test sanguin

2) Combien de temps le THC (Cannabis) reste dans le Sang ?

Il faut savoir que plusieurs facteurs affectent la période pendant laquelle le sang peut révéler des traces de THC. Celle-ci reste toutefois approximative et n’est pas à considérer comme absolument certaine. 

– La quantité de cannabis

La quantité de cannabis que vous consommez ou la fréquence à laquelle vous en consommez aura un effet sur le taux de THC libéré dans le sang et sur le temps qu’il prendra à l’organisme pour s’en purger. Plus vous en consommez, plus longtemps vous gardez des niveaux relativement élevés de THC dans l’organisme :

  • Chez ceux qui ne sont pas sous l’emprise de la drogue et consomment du cannabis qu’occasionnellement (première fois ou au moins 1 fois/mois), le corps peut garder des traces de THC jusqu’à 4 jours après consommation. Le niveau de concentration de la substance sera quant à lui plutôt bas.
  • Pour une consommation régulière, les personnes concernées peuvent compter jusqu’à un peu plus d’une semaine selon le métabolisme. La concentration de THC dans le sang est assez forte chez cette catégorie de consommateurs. Il faut attendre plusieurs semaines pour échapper un contrôle positif.
  • Dans le cas de ceux qui ont développé une addiction à la substance, au point où la consommation de cannabis est quasiment journalière, le taux de concentration de THC atteint facilement des niveaux très élevés. Il faut arrêter de fumer ou consommer la substance pendant au moins 3 mois pour être négatif au test.

La quantité sur le long terme est donc un grand facteur de présence de THC dans le sang.

résultats sanguin

– La qualité

La durée du THC dans le sang dépend aussi de la qualité de la plante. Celle-ci dépend, à son tour, énormément des techniques de culture employées par le cultivateur. C’est-à-dire du soin accordé à la plante, à son alimentation et notamment au timing de la récolte.

Une plante récoltée prématurément présentera du THC peu oxygéné et donc à faible concentration. Mais la récolte ne doit pas non plus se faire trop tard. Au risque d’obtenir un THC trop oxydé ce qui aura un impact sur la saveur et les effets recherchés.

– Le mode de consommation

Le temps qu’il prendra à votre organisme avant d’éliminer le THC dépend aussi de la façon dont vous le consommez.  Sous forme alimentaire, le niveau de concentration de la substance sera moins élevé que lorsqu’il est fumé par voie aérienne, sous la forme de joints. Une étude publiée en 2012 a fait état de niveaux de concentration plus élevés longtemps après consommation chez les fumeurs de cannabis.

thc en fleur

– Le consommateur

Une fois libéré dans l’organisme, le THC est stocké et retenu dans les cellules adipeuses qui se composent essentiellement de matière grasse. La graisse du corps peut ainsi contribuer à allonger le temps que le THC met avant d’être expulsé du corps. 

Un individu en surpoids pourrait donc compter plus longtemps avant que la substance ne soit éliminée. Il s’avère également que le corps des femmes contient normalement plus de graisses que chez les hommes. La durée du THC dans le sang pourrait donc être influencée par le sexe du consommateur en plus de sa condition physique.

3) Comment éliminer le THC dans le Sang ?

Il existe divers moyens qui permettent d’expulser plus rapidement le THC de l’organisme ou, du moins, de le rendre moins détectable. Des méthodes aussi bien naturelles qu’artificielles et assez faciles à suivre.

eliminer le thc

– Stopper ou réduire sa consommation de cannabis

La première solution, qui paraît évidente, contre un taux de THC persistant dans le sang est tout simplement d’arrêter de consommer du cannabis, au moins de façon temporaire. Les effets du THC sont cumulatifs, ce qui signifie que plus on en consomme plus sa concentration dans l’organisme augmente. Continuer à consommer du cannabis n’aura d’autres effets que faire grimper le taux de THC et son temps de présence dans l’organisme.

Découvrez à ce propos le taux de THC autorisé en France !

– Utiliser des boissons de désintoxication

Une autre solution consiste à utiliser des boissons de désintoxication. Il s’agit de compléments alimentaires contenant des substances dites diurétiques qui ont un effet stimulant sur la miction, l’action d’uriner. Elles permettent ainsi de réduire plus facilement le THC dans l’organisme et dans l’urine en l’expulsant ou en le rendant moins décelable.

On peut trouver de telles boissons sur le marché. Mais il est également possible de les préparer vous-même chez vous en utilisant : du jus de groseille, du jus de citron, du café. Tous ces ingrédients contribuent à réduire de manière significative le taux de THC dans le sang.

boisson desintoxication

– Consommer du charbon actif

On peut aussi utiliser du charbon actif, déjà employé en médecine dans les cas d’overdose. Une fois absorbé, le THC est transformé par l’organisme en un métabolite appelé THC-COOH. Ce métabolite se retrouve alors expulsé dans l’urine et les excréments, mais est retenu et renvoyé dans l’organisme par des enzymes spécifiques au niveau de l’intestin. 

Le charbon actif se lie au THC-COOH et empêche ce processus de réabsorption de cette substance par l’organisme. Des études ont révélé que 5 milligrammes de charbon actif permettent l’expulsion d’un milligramme de THC-COOH. 

Il est disponible en capsules, mais on peut aussi en trouver dans du pain au charbon actif en boulangerie. 

– Pratiquer une activité sportive quotidienne

Le THC-COOH réside dans les cellules adipeuses, consistant essentiellement de matières grasses. La graisse favorise donc la rétention du THC dans votre organisme. Pratiquer du sport permet ainsi au corps d’éliminer plus facilement la substance.

activite sportive

– Revoir son régime alimentaire

En plus d’éviter le surpoids ou l’obésité par le sport, on peut aussi adopter une alimentation saine et équilibrée. Des aliments riches en protéines, en fibre et aliments complets, qui en plus de favoriser la perte de poids et donc de graisse, où le THC pourrait se loger, contribuent à faire expulser le THC par la voie intestinale au lieu de l’urine.

– S’hydrater quotidiennement

Boire beaucoup d’eau contribuera à un processus de purification de l’organisme plus rapide. Elle pourrait aider également à ce que l’urine présente des taux de THC-COOH moins élevés par dilution de la substance. Bien s’hydrater est donc un bon moyen de réduire la présence du THC dans le sang.

boire de l'eau

Conclusion

Prendre le volant suite à une consommation de stupéfiants pourra vous causer un risque d’accident accru, mais aussi des problèmes plus graves auprès de la police judiciaire. Retenez qu’il existe divers moyens pour découvrir la présence de cannabis à travers les indices de THC trouvés dans l’organisme.

Le temps qu’il prendra à éliminer le THC dépendra de plusieurs facteurs tels que la quantité consommée, les habitudes de consommations (régulier ou fumeur du dimanche), le fait que vous préfériez fumer votre cannabis ou le consommer sous forme comestible ainsi que votre taux de graisse qui dépend lui-même de votre style de vie et de votre sexe.

Retenez bien les différentes astuces que nous vous avons données. Nous espérons qu’elles pourraient être utiles tel un premier pas vers une désintoxication complète aussi bien que pour éviter un résultat positif lors d’un test de dépistage.

Et pour éviter tous les problèmes liés au THC, découvrez notre gamme de fleurs CBD pouvant vous aider à réduire (voir arrêter) votre consommation de cannabis.

fleurs cbd

Laisser un commentaire

Service Golden

La Golden Team répond à vos questions en moins de 24h pour vous guider

Qualité Premium

Nos produits gardent tous leurs cannabinoïdes grâce à nos méthodes de production respectueuses

Livraison Rapide

Nous expédions votre commande sous 24h à 48h ouvrés

Legal en Europe

Nos produits sont certifiés en laboratoires à moins de 0,2% de THC

Package Anonyme

Nos emballages sont neutres et sans label pour un maximum de discrétion

Rejoins le club et reçois 10€

Inscris-toi avec ton email et reçois le catalogue de Golden + un bon d’achat de 10€ valable sur ta première commande.